TIC ET ÉCO-COMMUNICANT

Les usages liés au digital engendrent de nouvelles bonnes pratiques à adopter. En tant qu’éco-communicant, vous pouvez sensibiliser vos collaborateurs et agir de façon responsable dans la conception et la diffusion de vos campagnes digitales.

Sommaire du dossier

Digital : bonnes pratiques individuelles

En adoptant des gestes éco-responsables pour l’usage des logiciels et services, vous pouvez contribuer fortement à la réduction de l’empreinte environnementale des TIC :

  • Moins de mails : réduire de 10 % l’envoi de courriels incluant systématiquement 2 collègues au sein d’une entreprise de 100 personnes permet un gain d’environ 1 tonne équivalent CO2 sur l’année, soit environ 1 aller-retour Paris/New-York.
     
  • Moins de stockage : nettoyez régulièrement le Cloud et vos boîtes mails afin d’éviter une consommation énergétique inutile des serveurs.
     
  • Moins d’impressions : imprimez systématiquement en noir et blanc et recto-verso et uniquement lorsque c’est indispensable.
     
  • Des requêtes Web ciblées : réduisez le nombre de pages consultées en utilisant des mots clés précis lors d’une recherche via un moteur de recherche et saisissez directement l’adresse dans la barre de navigation lorsque que vous connaissez le site Internet (chacun de ces usages permet un gain de 5kg équivalent CO2 par an, soit 40 km parcourus en voiture).
     

FOCUS

 

Livre Blanc Conso IT - ADEME 2016

Seuls 12% des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête se sentent bien informées sur les économies d’énergie liées aux équipements informatiques. Contre 45% qui déclarent « non » et 43% « en partie ».

Mieux gérer la mise en veille et l’extinction de ces équipements en dehors de leur plage d’utilisation, permettrait d’économiser environ 40% de la consommation électrique annuelle.