ÉCO-COMMUNICATION : LANCER LA DÉMARCHE

Quel que soit votre secteur de communication, vous pouvez agir au moment de la conception de vos actions et de la définition de vos messages. Ensuite, une évaluation de votre démarche sera probante et stratégique pour votre organisation.

Sommaire du dossier

Communiquer sur la démarche d’éco-communication

Communiquer ses engagements éco-responsables à travers sa démarche d’éco-communication ou pour aborder une démarche globale en faveur du développement durable est parfaitement légitime.
Il est même fondamental de citer pour inciter, en interne comme en externe
: valoriser ses actions vers l’externe est aussi une récompense pour les efforts souvent importants investis en interne.
En outre, cela participe à la sensibilisation et à l’engagement des différents publics.
Mais cela demande un certain savoir-faire : confronté à un trop plein d'informations pas toujours simples à décrypter, le consommateur ainsi que tous les publics de ce type de communication doivent pouvoir s'y retrouver.

Ci-dessous, quelques principes clés :

  • « Ecouter avant d’agir »

Toute communication commence par l’écoute et ce principe fondamental s’applique encore davantage à l’éco communication.

  • « Agir avant de communiquer »

Cela peut paraître évident, mais la pratique montre que pour certaines entreprises, l'engagement en faveur de l'environnement a d'abord été un sujet de communication avant de devenir un mode d'action et de fonctionnement.
En tant que communicant, assurez-vous au préalable que les actions sur lesquelles vous devez communiquer sont en cours de réalisation. S'il s'agit d'actions à venir, assurez-vous qu'elles sont validées et budgétées en interne et que leur réalisation est prévue prochainement, afin qu'elles ne restent pas un effet d'annonce.

  • Communiquez sur des actes significatifs

Une démarche de développement durable signifie rechercher une performance financière, environnementale et sociétale : c'est ce que l'on appelle la responsabilité sociale. C'est cela qui peut être valorisé par une campagne de communication. Trop souvent, ce sont les actions mineures, qui ne touchent pas au cœur de métier ni à ses principaux impacts, qui sont valorisées. Cela suppose de mettre en place dès l’engagement de la démarche des indicateurs et de faire un « état initial ».

  • Utilisez les déclarations environnementales à bon escient

Pour valoriser vos engagements, certains labels reconnus sont à disposition. Leur usage exige parfois une certification, comme les éco-labels français et européens et le respect au préalable d'un cahier des charges strict avec évaluation des performances du produit en amont.
Aller plus loin : ademe.fr

  • Faites preuve de pédagogie et d’humilité :

En donnant des informations précises et en expliquant les raisons qui ont guidé vos choix d’actions, vous participez à une démarche éducative au bénéfice de vos différents publics. Pensez à communiquer avec transparence sur vos difficultés, cela crédibilisera votre démarche. Communiquer responsable, c’est aussi reconnaître que l’on ne maîtrise pas certains éléments et montrer ce que l’on met en place pour corriger et améliorer les choses.