ÉCO-ÉVÉNEMENT : PROMOTION ET GOODIES

La diffusion de l’information et la promotion de votre événement doivent s’inscrire en cohérence avec votre démarche d’éco-communication. Avant et pendant votre manifestation, optez pour des solutions utiles et efficaces !

Sommaire du dossier

Une promotion adaptée aux besoins

 

Informer avant l’événement

Évitez la logique du « tout papier » en utilisant Internet pour diffuser les informations d’ordre général : dates, programme, bulletin d’inscription, plan d’accès...
Ce canal s’avère idéal pour éviter les envois de courrier, gagner du temps (inscriptions en ligne), élargir et connaître votre cible (formulaires...).

  • Mettez le maximum d'informations en ligne : plans, inscriptions... en recommandant de ne pas imprimer.
  • Lors d'envois d'e-mails : utilisez un hyperlien pour amener vers le site souhaité, ce qui soulage le poids des envois et donc des boîtes à lettres.
  • Pensez aux SMS.

Les supports électroniques peuvent être utilisés pour la diffusion d'informations (actes d’un colloque, comptes rendus de conférences de presse...) Incitez au téléchargement des différents documents ou prévoyez leur accès sur des plateformes collaboratives.

FOCUS

Retrouvez les bonnes pratiques du digital dans la rubrique Digital éco-responsable

Lorsque la diffusion papier s’avère indispensable, interrogez-vous sur ses modalités afin d’éviter les gaspillages. Pourquoi ne pas concevoir un document unique, simple et synthétique, qui fasse office de plan d'accès, programme, etc. ?
Faites une diffusion raisonnée des documents imprimés : évitez la diffusion massive de tracts et privilégiez l’affichage à des endroits stratégiques.
Pensez à apposer sur vos documents une mention du type : « Ne pas jeter sur la voie publique ».

FOCUS

Retrouvez les bonnes pratiques de l’éco-édition dans la rubrique Éco-édition


Informer pendant l’événement

La signalétique : sélectionnez des supports fabriqués à partir de matériaux recyclés et durables (réutilisables d’une année sur l’autre)  ou éco-innovants. Vous pouvez éviter le "jetable" : pour une manifestation régulière, une signalétique sans dates peut être récupérée d'une session à l'autre (penser au stockage dès la conception).

Ainsi, sur les kakemonos et banderoles imprimés sur bâches, les dates peuvent être inscrites sur un adhésif et être changées à volonté. Bien réfléchir aux quantités nécessaires et efficaces en amont.
Au lieu de les jeter, on peut désormais donner les bâches en fin de vie à une collecte pour leur recyclage.

Accueil éco-responsable

  • Pensez à prévoir un pré-enregistrement sur Internet, pour gagner du temps, du papier, des envois et de l'argent.
  • Dans le cadre des colloques : On évitera la distribution de documents en “lot” (pochette regroupant la version papier des présentations, des documents annexes, voire du papier, un stylo...). Tous les participants ne souhaitent pas forcément une pochette ou tous les documents. On veillera donc à dissocier pochettes et documents.
  • Pour les événements sur plusieurs jours, comme les expositions, installez une corbeille pour récupérer les plans et catalogues devenus inutiles à la sortie,
  • Les badges personnalisables (pochettes transparentes) sont plus facilement réutilisables, il n'y a qu'à y glisser la nouvelle étiquette. Prévoir une corbeille à la sortie pour les récupérer et permettre leur réutilisation.