Éco-événement : restauration

 

CHOISIR DES PRODUITS LOCAUX ET DE SAISON

Pour des collations, que ce soit par l’intermédiaire d’un traiteur ou non, vous pouvez :

  • Utiliser des aliments de saison (afin d’éviter des transports ou la culture sous serres chauffées, activités particulièrement consommatrices d’énergie), issus de l’agriculture biologique, du commerce équitable... Par exemple, consommer des fraises l'hiver, plutôt que l'été, c'est aussi consommer plus d'énergie !

     
  • Proposer plusieurs menus avec une alternative végétarienne.
     
  • Pour les viandes et les poissons, privilégier la qualité à la quantité et varier les types de viande proposés
     
  • Sélectionner les filières et les prestataires respectueux d’une démarche de développement durable à différents niveaux : choix d’aliments et de boissons bio ou issus de productions locales et de modes de productions plus durables, de traiteurs engagés dans une démarche responsable, de structures d’insertion…
     
  • Éviter le gaspillage en gérant au mieux les quantités : gérer les excédents en proposant des gourmets bags (restes secs à emporter) ou en donnant à une association d'aide alimentaire


 

OPTIMISER LES CONDITIONNEMENTS ET USTENSILES

 

 

 

 

  • Utilisez des produits en grands conditionnements afin d’éviter la multiplication des déchets d’emballage (évitez notamment les doses individuelles) et en mettant à disposition des carafes d’eau plutôt que des bouteilles.

     
  • Utilisez des ustensiles réutilisables plutôt que jetables (verres, assiettes, couverts…) ou limitez la multiplication du nombre de consommables par invité (en mettant par exemple à disposition un marqueur permettant à chacun d’identifier son gobelet, son assiette...). Tout cela concourt à la prévention des déchets.
  • Privilégiez la vaisselle "en dur", réutilisable ou recyclable selon le nombre de personnes concernées.

Adoptez les bonnes pratiques de la restauration

  • Organisation du tri des déchets sur place en s'informant sur les possibilités de collecte (bouteilles...) et en expliquant la démarche à l'équipe : beaucoup seront contents de participer.
     
  • Choix des appareils de chaud/froid de classe A++ plus économes en énergie.
     
  • Arrêt du moteur du camion frigorifique en demandant une prise extérieure secteur.
     
  • Choix des sources d'énergie renouvelable sur les événements d'été en extérieur, par exemple l'attraction d'un four solaire, eau chaude solaire thermique.
     
  • Traitement des bacs à graisse et des eaux usées.
     
  • Optimisation des tournées de livraison en offrant de larges plages de livraison aux loueurs de matériel. Cette bonne pratique est valable pour tous les aspects de votre événement. Vous pouvez imaginer de faire du co-camionnage mais attention aux problématiques de responsabilité.