ÉCO-ÉVÉNEMENT : STANDS ET MATERIEL

Pour agir efficacement sur les impacts liés à vos stands et à votre matériel, vous pouvez privilégier des solutions plus respectueuses de l’environnement, tant en qualité d’organisateur que d’exposant.

Sommaire du dossier

Privilégier l’éco-conception des stands

 

Un décor éphémère est souvent le propre de l'événementiel, mais il est possible d’éco-concevoir le décor comme le mobilier pour minimiser les impacts environnementaux lors de sa fabrication, de son utilisation et de son élimination.

Le stand traditionnel est généralement réalisé pour une occasion unique, pas forcément démontable, réalisé avec 60 % de bois et de nombreux autres matériaux, dont certains très polluants.

Pensez à prévoir la durée vie avec le standiste ou l’agence pour favoriser une durée vie plus longue.


Renseignez-vous auprès des organisateurs pour connaître les préconisations environnementales mises en place (filière de tri des déchets par exemple) afin de concevoir votre stand en adéquation avec ces solutions.
En l’absence de préconisations spécifiques, inspirez-vous des solutions proposées ci-dessous et innovez !

Des pistes pour éco-construire vos stands en choisissant des solutions pérennes et adaptées :

  • Privilégiez un style et des couleurs sobres qui se démodent généralement moins vite (si la charte graphique imposée le permet !)
     
  • Optez pour des éléments facilement manipulables voire démontables, dont le poids et les volumes sont optimisés.
     
  • Choisissez des équipements robustes, réutilisables, réparables, modulables pour prolonger leur durée de vie.
     
  • Identifiez en amont la partie déchets et la partie récupérable de votre stand (l’organisateur peut faire remplir une fiche en amont pour voir ce qu’on pourra donner à des associations). Même si le démontage est souvent effectué dans l’urgence et qu’il existe de nombreuses contraintes de sécurité, pensez à clarifier ce point en amont.
     
  • Envisagez des stands en location : il y a certainement des prestataires locaux qui en proposent.
     
  • Sélectionnez les matériaux avec soin (provenance locale ou proche, collecte et recyclage à terme, déchets de construction). Pensez aux matériaux labellisés PEFC ou FSC, renouvelables ou recyclés, en restant très prudent sur la sécurité (ex : les meubles en carton doivent être ignifugés).
     
  • Choisissez des panneaux pour lesquels les traitements et colles utilisant des produits dangereux sont limités.
     
  • Préférez des revêtements de sol robustes et de couleurs peu salissantes, en dalles modulaires. Il existe des moquettes plus durables et solides, faciles d'entretien, parfois en matière recyclée (à partir de pneus par exemple). Certains fournisseurs proposent des moquettes recyclables, avec le même nuancier de couleurs, juste un peu plus chères (+ 15%). Il faut alors rechercher la filière locale de collecte, avec une benne de récupération prévue et un traitement du déchet assuré.
     
  • Incitez les fournisseurs à utiliser ces produits et à bien gérer leurs emballages.
     
  • Dans le prolongement, donnez des instructions d'usage aux exposants et valorisez leurs efforts.