Éco-concevoir un événement

Tout événement, quelle que soit sa taille, qu’il soit culturel, sportif, politique ou autre, est concerné par la réduction de ses impacts environnementaux.
Une première approche des enjeux et objectifs de l’événementiel responsable permet d’identifier les avantages d’une telle démarche pour votre projet et votre organisation.

Les impacts de l'événementiel

Les impacts de l'événementiel

Les multiples facettes d'un événement

La notion d’événement comporte de multiples facettes :

  • le type de manifestation : forum, festival, événement sportif, colloque, lancement de produit, showroom mobile, congrès, convention interne, exposition, réunion publique, etc. ;
  • les publics : consommateurs, usagers, citoyens, clients, distributeurs, fournisseurs, salariés, filiales, adhérents, bénéficiaires, riverains, etc. ;
  • les objectifs de communication : informer, inciter à l’achat, fédérer, surprendre, séduire, convaincre, faire participer, voyager, faire ressentir, etc. ;
  • votre rôle : organisateur, partenaire organisateur, exposant.

Plus qu’un média de communication, l’événement accompagne les entreprises, les filières, les communautés d’acteurs et les territoires dans leur développement, leur socialisation et leur attractivité. Encore faut-il qu’il soit acceptable par ses participants et la société, notamment du fait de l’impact environnemental inhérent à ce type de rassemblement.

Les impacts économiques et sociaux

Organiser un événement responsable va bien au-delà du tri et de la gestion des déchets et apporte de nombreux atouts :

  • En termes d’image : le public est plus enclin à venir sur une manifestation propre, engagée, respectueuse et responsable.
  • Un meilleur service au public : proposer des gobelets réutilisables, une restauration de qualité à partir de produits locaux, un site plus propre…
  • Une remise en question de l’organisation peut être bénéfique pour améliorer l’existant, le rendre plus efficace.
  • Une meilleure valorisation auprès du public mais aussi des partenaires financiers qui commencent à inclurent des critères concernant l’éco responsabilité.
  • Initier ce type de démarche permet aussi de s’ouvrir à de nouveaux réseaux et de travailler en partenariat avec des services publics (collecte de déchets, animation, prêt de matériel...), des producteurs locaux, mais également d’autres structures ayant initié des démarches de ce type.

Les impacts environnementaux

En moyenne, une manifestation qui rassemble 1 000 personnes consomme :

  • 100 kg de papier, soient 2 arbres, 30 000 litres d’eau.
  • 200 KWh d’énergie, soient 3 ans d’éclairage avec une ampoule économique (15 w).
  • 500 kg de déchets soit environ la production d’un français en un an.

En agissant ensemble pour limiter ces impacts nous avons beaucoup à y gagner.

LE SAVIEZ-VOUS ? 79% de l’impact carbone est dû au transport des personnes et à la logistique  


L’impact carbone d’un festival de grande taille situé en périphérie d’une ville, accueillant près de 280 000 visiteurs sur quatre jours (comme le Festival des Vieilles Charrues à Carhaix), s’élève à plus de 15 000 tonnes équivalent CO2

  • 49.7% des émissions sont liées au transport des festivaliers, 
  • 29.5 % au transport des œuvres, des équipes artistiques et du transport logistique, 
  • 19.9% à l’alimentation et aux boissons,
  • 0.9% des impacts relèvent du merchandising, de l’électricité et des déchets. 

Source : The Shift Project. Décarbonons la culture !, 2021, p.56 
 

Les questions à se poser

Les questions à se poser

Mettre en place une démarche d’éco-conception d’un événement, c’est se donner la possibilité d’agir à chaque étape.

Si vous souhaitez vous lancer dans la mise en œuvre d’actions concrètes, il est important de réfléchir à la démarche et aux objectifs qui vont être fixés :

  • Pourquoi un événement ?
  • Quelle est votre cible et d’où vient-elle ?
  • Quels sont mes objectifs de communication ?
  • Organisation d'un événement physique vs virtuel ?
  • Quels sont les principaux impacts de la manifestation ?
  • Quelles actions ont déjà été menées en matière de développement durable ?
  • Quelles actions lancer en premier et sur quels critères les choisir ?
  • Agir en premier lieu sur les impacts les plus forts ou à l’inverse commencer par les actions les plus simples pour se faire la main ?
  • Comment répondre aux obligations réglementaires du secteur et aux attentes des citoyens ?
  • Faut-il compenser son événement ?
  • Comment valoriser la démarche en sensibilisant l’ensemble des acteurs ? 
ÉCO-CONCEVOIR UN ÉVÉNEMENT : LES PRINCIPALES ÉTAPES

 

Pour éco-concevoir un événement, il est essentiel de veiller à  :

  • Un lieu facilement accessible et géré de façon responsable ;
  • Un stand et du matériel écoconçus ;
  • Bien gérer le démontage ;
  • Une restauration plus durable ;
  • Une promotion cohérente ;
  • L'évaluation et la communication sur la démarche.

Les normes et labels

Les normes et labels

La norme ISO 20121

La norme ISO 20121 aide les organisateurs de manifestations de tous types – sportives, commerciales, culturelles, politiques – à intégrer le développement durable dans leurs activités.

Utile aux différents maillons de la chaîne d’approvisionnement, organisateurs, directeurs d’événements, lieux d’accueil événementiel, constructeurs d’espaces d’exposition, prestataires de services dédiés (logistique, restauration, etc.), cette norme propose un système de management responsable appliqué à l’activité événementielle dans sa globalité. 

En savoir plus sur la norme ISO 20121.


Les labels 

  • Le label Prestadd

Proposé par le Syndicat national des professionnels de l’audiovisuel et de l’événementiel : il permet de guider les entreprises du spectacle et de l’événement dans leurs démarches DD et de valoriser leur engagement.

www.prestadd.fr 

  • Le label Événement éco-engagé

Piloté par le REEVE, ce label repose sur les axes suivants : compréhension du site, ressources et sobriété, vers le zéro déchet, manger mieux, publics et transition écologique, déplacements plus vertueux, organisation et amélioration continue, un événement pour tous.

www.reseau-eco-evenement.net

Les guides et les chartes

Le rapport « Décarbonons la culture ! »  publié par le Shift Project en novembre 2021. Il consacre une partie au spectacle vivant : impacts de festivals et de salles de spectacle (en périphérie ou en centre-ville), différents scénarios de décarbonation, identification de pratiques originales de salles et de festivals…

Le guide du collectif éco-événement (initié en 2004) qui permet de découvrir la démarche écorespectueuse par fiches métiers : conception, gestion des sites, transport et hébergement, traiteur, décoration, éclairage, etc.

Les chartes d’éthique et de développement durable des professionnels de l’événementiel : check-list accessibilité, charte de développement durable, charte de la médiation inter-entreprises et charte d'actions responsables.

La charte des 15 engagements écoresponsables pour les organisateurs d’événements et gestionnaires d’équipements sportifs, lancée par le ministère des Sports et WWF France.

La charte pour des événements écoresponsables à Paris dont les objectifs visent à limiter l’impact environnemental et comportemental de l’événement et à améliorer son insertion dans l’environnement local.

OUTIL - Évaluer votre démarche avec ADERE

 

Logo de l'outil ADERE

L'outil ADERE permet aux organisateurs de réaliser un autodiagnostic des impacts environnementaux de leur événement par des questions ciblées.

Il propose également une checklist des actions indispensables pour organiser un événement plus responsable et une fiche synthèse reprenant les conseils pour réduire l’impact environnemental de la manifestation.

Cet outil a été réalisé par l’ADEME, le Réseau Éco Événement et le Collectif pour des événements responsables. 

Les réseaux d'acteurs engagés

Les réseaux d'acteurs engagés

Il existe différents réseaux territoriaux très dynamiques qui accompagnent les acteurs culturels et événementiels vers plus de responsabilité sociale et environnementale, à travers la mise à disposition de guides, chartes, échanges de bonnes pratiques et l’organisation de formations. 

Le Collectif des Festivals en Bretagne 

En savoir plus

L’A.S.S.O. en Centre-Val de Loire

En savoir plus

Le REEVE, le réseau des éco-événements en Pays de la Loire

En savoir plus

Le Pôle en Pays de la Loire

En savoir plus

Le RIM, Réseau des Indépendants de la Musique en Nouvelle-Aquitaine

En savoir plus

Elemen’terre en Occitanie 

En savoir plus

Le COFEES en région Sud

En savoir plus

Le Grand Bureau en Auvergne-Rhône-Alpes

En savoir plus

Eco-Manifestations Réseau Grand Est (EMeRGE)

En savoir plus

Éco-Manifestations en Alsace 

En savoir plus